Enrégistré au près du C.E. n° 92772088047-18 : Cabinet de Consultants Spécialisés

vendredi 17 mai 2019

Diagnostic structures béton


CRE EXPERTISES

CAZEAU RONALD EXPERTISES
https://www.cre-expertises.com
cre.expertises@gmail.com
Tél national : 05 56 62 47 53
Cabinet Fondé depuis 2006 pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessus

Expertise Construction - Diagnostic Structures béton - Ingénierie Béton Essai sur structures - Expertise vieillissement d'immeuble - Expertise vibration du bâtiment


  • expertise malfaçons 
  • expertise désordres en cours des travaux 
  • expertise structures béton
  • Expertise tassement différentiel 
  • Expertise fissures structurelles
  •  assistance à la remise des clefs
  • assistance à l'expertise technique et conseil à l'expertises judiciaire  
  • assistance à maîtrise d'ouvrage 

Expertise malfaçons



https://www.cre-expertises.com
cre.expertises@gmail.com

CRE EXPERTISES
CAZEAU RONALD EXPERTISES
Fondé depuis 2006

                                                                                           Expertise désordres en cours des travaux

lundi 13 mai 2019

EXPERTISE TECHNIQUE AVANT/APRES ACHAT

CRE EXPERTISES depuis 2006 accompagne ses clients lors d'une acquisition de bien immobilier
vous êtes sur le point d'acquérir un bien immobilier, ne confondez pas un diagnostic réglementaire à une expertise technique, l'expert vérifie dans sa totalité toutes les parties structurelles du bien, les fondations à la toiture, il constate les défauts, il détermine les origines et les causes et il préconise les réparations dans un rapport technique d'expertise, ce rapport est une pièce technique qui vous permettra de négocier ce ben.

Pour toutes informations 

L'expert d'assuré quel est son rôle

Un expert d'assuré est une garantie en présence d'un expert d'assurance

Vous avez subi un sinistre, un incendie, une inondation, des fissures survenues par une catastrophe naturelle, dès votre déclaration à l'assurance et l'assurance à son tour va diligenter une expertise  et cette mission sera dirigée par son propre expert, payé par l'assurance.


Alors y'a t'il un conflit d'intérêt? Avez-vous une garantie réelle par une totale indépendance, impartialité?

Nous vous laissons en juger par vous même.

- Quand est ce qu'on fait appel à un Expert d'assuré

-Avez-vous le droit de faire appel à cet expert? la réponse est : oui

L'expert d'assuré est votre expert, il est à vos côtés, il est là pour défendre votre intérêt face l'expert d'assurance, il gère tout le dossier, il prépare l'estimation de votre indemnité réelle que vous avez droit et le réclamant à l'assurance.

Il vous aide à prendre des bonnes décisions d'urgence par exemple en cas d'une catastrophe naturelle ou un incendie, il préconise des mesures conservatoires d'urgence, demande des acomptes pour vous aider à faire face dans le cas d'urgence,

il vous éclaire sur les documents techniques, administratifs et juridiques, il reste constamment en relation avec l'assurance, en confrontant son avis à celui de l'expert d'assurance.

l'expert d'assuré peut vous aider à organiser la reconstruction ou réparation de votre logement, en vous inculquant de bons conseils

certains contrats d'assurance ont prévu la prise en charge ou une partie des honoraires de votre expert d'assuré, il faut se renseigner auprès de votre compagnie d'assurance 

Plus d'informations, contactez-nous en cliquant sur contact en haut à droite



Expertise Protection Juridique Construction

L'ASSURE A T-IL LE CHOIX DE CHOISIR LE PRESTATAIRE QUI LUI CONVIENT?

Oui, aucun assureur ou compagnie d'assurance n'a le droit de contraindre à un assuré de prendre un avocat

ou un expert sans demande écrite de sa part.
Art. L127-3 Le contrat stipule que l'assuré à la liberté de choisir un avocat, un expert ou, s'il préfère une personne qualifiée pour l'assister, chaque fois que survient un conflit d'intérêt entre lui-même et l'assureur.
Aucune clause du contrat ne doit porter atteinte, dans les limites de la garantie, au libre choix ouvert à l'assuré par les alinéas précédents.
L'assureur ne peut proposer le nom d'un avocat à l'assuré sans demande écrite de sa part.

La mission de l'expertise de protection juridique se réalise par un expert construction, dans le cas d'un litige entre l'assuré et le constructeur ou l'artisan, cet expert est missionné soit par l'assureur ou l'assuré dès que le contrat souscrit contient la mention PJ : protection juridique

L'assuré peut se faire assister, de se défendre grâce à ce contrat 

  • L'expert a pour rôle d'analyser techniquement les faits, de rechercher l'origine de sinistre ou des malfaçons provoquant les litiges

  • de mettre en lumière chacun des désordres, des malfaçons selon les garanties des tiers 

  • de préconiser des réparations, d'évaluer les coûts des réparations 

  • De rechercher des responsabilités des tiers liés à ses malfaçons 

  • l'expert peut  rechercher un accord à l'amiable entre les parties en informant soit le gestionnaire, soit l'assuré en cas ou accord n'a pas réussi, l'expert informe soit le gestionnaire, soit l'assuré sur la suite à donner à son dossier 

  • l'expert construction assiste techniquement l'assuré et son avocat, dans le cas d'une procédure judiciaire et qu'un expert est désigné par le juge l'expert assure une assistance technique, conseils à l'assuré et son avocat 



Tél national: 0556624753


vendredi 10 mai 2019

Haïti, quel pays laissons-nous pour la nouvelle génération?



Haïti, Haïti, Haïti Résultat de recherche d'images pour "haiti"
Petite histoire de beau pays tiré textuellement de wiki
La défaite de napoléon
Le 18 novembre 1803, Jean-Jacques Dessalines ordonne de prendre le fort de Vertières, situé sur une colline à côté de la ville de Cap-Français. François Capois dit Capois-la-Mort commandait une demi-brigade qui est en partie décimée par le tir des canons en provenance du fort. Il lance un nouvel assaut, mais ses hommes sont encore fauchés, au pied de la colline, par la mitraille. Capois court chercher des renforts, puis pour la troisième fois, il lance ses forces à l'assaut de ce fort en vain et laissant une fois de plus de nombreux morts. Lors du quatrième assaut, il demande à ses hommes de le suivre en criant : « En avant ! En avant ! ». Pendant qu'il était à la tête de ses hommes, son cheval est touché par un boulet de canon, il tombe, mais Capois prend son épée, se relève et court se mettre à nouveau à la tête de ses soldats noirs en criant toujours « En avant ! En avant ! ». Son bonnet garni de plumes, est emporté par un boulet. Un messager personnel de Rochambeau monte sur son cheval et part vers Capois-La-Mort. Avec une voix forte, il crie : « Le général Rochambeau envoie des compliments au général qui vient de se couvrir de gloire comme ça ! »
Pour renforcer les bataillons épuisés de Capoix-La-Mort, Dessalines envoie des renforts sous les ordres des généraux Gabart, Clervaux et Jean-Philippe Daut. Au milieu de l'après-midi, Gabart prend position sur la butte de Charrier avec Benjamin Noël. Les combats redoublent d'intensité. Le soir venu, les deux tiers des défenseurs français étaient morts ou blessés.
le moment de capitulation de Rochambeau
Le lendemain matin, un officier français, Duveyrier, se rend aux sentinelles de Capois et est conduit au quartier général de l'armée haïtienne sur un cheval et porte le message suivant : « Le capitaine-général Rochambeau offre ce cheval comme une marque d'admiration pour l'« Achille noir » pour remplacer celui que son armée française regrette d'avoir tué ». Les pourparlers avec Dessalines durent une journée entière. Avant la tombée de la nuit, un accord est signé. Rochambeau obtient dix jours pour évacuer le fort de Vertières et embarquer les restes de son armée et quitter Saint-Domingue.
la proclamation de l'indépendance d'haïti
L'île est proclamée indépendante de la France officiellement le 1er janvier 1804 par l'Acte de l'Indépendance de la République d'Haïti lu par Dessalines aux Gonaïves. Haïti devient alors la première république noire au monde.

Lors de la Seconde Restauration, le royaume de France ne reconnaît pas cette indépendance acquise contre la République française. En 1826, le roi Charles X réclame à Haïti une indemnité de 150 millions de francs or à la jeune république pour que la France reconnaisse son indépendance. En 1838, sous la monarchie de Juillet, cette dette sera allégée par le roi Louis-Philippe à 90 millions de francs et fut intégralement versée à la France.
Qu'avons-nous fait de indépendance?
Qu'elle nouvelle histoire laisserons-nous pour la nouvelle génération?
Si nos héros étaient-ils ressuscités que disaient-ils de Haïti qu'ils nous ont laissé?
Posons-nous la question aujourd'hui? Sommes-nous pas une génération de honte pour l'humanité?

Mr CAZEAU RONALD






Résultat de recherche d'images pour "haiti"